Il était une fois...

Tricoter mon identité

Tricoter mon identité

Je suis en train de marcher dehors, dans la neige. Mes pieds sont bien au chaud dans leurs bas tricotés par mon amie Justine. Mes doigts sont enveloppés dans des mitaines fabriquées par Mia. Les 8 tours de mon foulard, tricoté par Ariane il y a quelques années, permettent de m'abriter le nez. Mon gros chandail de laine rouge, que je porte tous les jours d'hiver, c'est ma grand-mère Paule qui me l'a fait, quand j'avais 10 ans. C'est elle qui m'a appris à tricoter. Elle me dit que ce chandail-là a grandi avec moi. Bariolée de laine, je me promène, heureuse d'être emmitouflée grâce à ces femmes fortes et inspirantes qui m'entourent. Et je suis fière de tricoter, tous les jours, dans la trace de toutes ces Québécoises deboutte! et ces Cercles de Fermières de fond de rang qui ont bâti une partie de mon identité.

- Florence

Commenter