Il était une fois...

Fascinantes fibres - Le ver à soie

Nom latin
Bombyx mori

Diamètre moyen de la fibre
2 à 3 microns

Composition de la fibre
La soie est en vérité... de la bave ! Cette dernière est en effet sécrétée par les vers à soie qui fabriquent leur cocon, au moment de se transformer en papillon. Voilà pourquoi la soie est différente des autres fibres animales. Elle est composée de protéines appelées fibroïnes, comparativement aux autres fibres animales faites de kératine. La fibre de soie apparaît au microscope comme un long tube parfaitement uniforme.

Domestication et transformation
Le processus de fabrication de la soie est connu des Chinois depuis 2500 ans. Ils en ont pourtant précieusement gardé le secret jusqu’en l’an 560. La transformation de la soie, du cocon à l’écheveau prêt à être tricoté ou tissé, est un processus long et minutieux. Le ver à soie est d'abord élevé sur un mûrier, dont il se nourrit exclusivement. Puis, lorsqu’il est prêt à se métamorphoser en chrysalide, pour devenir papillon, le ver à soie construit autour de lui un cocon en sécrétant une bave en un fil continu : la soie. Les étapes qui suivent visent à retrouver l’extrémité du cocon pour le dérouler et le doubler avec d’autres fils de soie.

Principaux attributs de la fibre
Douceur, éclat exceptionnel, solidité de la fibre et prestige dû au nombreuses étapes de production. La capacité de régulation thermique de la soie, garder la chaleur en hiver et la fraîcheur en été, la fait ressembler à une fibre végétale.

Nom de la fibre produite
Soie

Saviez-vous que?
Un cocon de ver à soie est constitué d'un fil continu mesurant entre 700 et 1200 mètres de long!

Fascinantes fibres - Le mouton

Nom latin
Ovis aries

Diamètre moyen de la fibre
20 à 80 microns

Domestication
Le mouton est un ruminant de la famille des Bovidés et de la sous-famille des Caprinés, comme la chèvre. Ses ancêtres sauvages sont presque tous éteints aujourd’hui. Le mouton, probablement en raison de son doux caractère et des nombreux usages qu’il présente (fibre, viande, lait, cuir), est un des premiers animaux qui a été domestiqué par les humains il y a environ 9000 ans en Mésopotamie. Les moutons sont d’ailleurs toujours au centre de l’économie de plusieurs pays tels que la Chine, l’Inde, l’Iran, le Soudan et la Nouvelle-Zélande. 

Le prix de la laine de mouton ayant fortement diminué depuis l’arrivée des fibres chimiques, la majorité des moutons canadiens sont désormais élevés pour leur viande. Cependant, certaines races sont spécialisées dans la production de laine. C’est le cas du Mérinos, une race originaire d’Espagne qui produit la laine la plus fine et la plus abondante parmi les races de moutons.

Principaux attributs de la fibre
La laine de mouton, bien qu’elle ne soit pas la plus douce, reste une fibre très appréciée pour sa grande résistance, son élasticité, son accessibilité et sa capacité à absorber 30% de son poids en eau sans être réellement mouillée au toucher.

Nom de la fibre produite
Laine

Saviez-vous que ?
La laine de mouton est la seule qui est véritablement une laine ! En effet, le mot laine vient de lanoline, une graisse naturelle sécrétée seulement par les moutons.

Fascinantes fibres - Le coton

Nom latin
Gossypium sp.

Partie de la plante utilisée
Fibres blanchâtres et duveteuses qui entourent les graines dans le fruit afin de leur permettre de se disséminer. Ces fibres, qui mesurent entre 2 et 5 cm, sont utilisées en construction textile.

Culture
Le coton est la fibre naturelle la plus produite au monde et provient de plusieurs espèces de cotonniers des régions tropicales et subtropicales arides du globe. Les premières preuves d’utilisation du coton datent d’il y a 7000 ans au Mexique mais sa culture semble avoir débuté en Inde il y a 3000 ans. Aujourd'hui surtout cultivé aux États-Unis, en Chine et en Inde, le coton exige une longue saison végétative et beaucoup de soleil.

Principaux attributs de la fibre
Longueur, souplesse, respirabilité, caractère hypoallergène.

Saviez-vous que ?
Environ un tiers du coton produit annuellement serait génétiquement modifié et sa production tout comme sa transformation exigent l’utilisation de nombreux engrais et produits chimiques. En effet, le coton est fortement transformé pour ressembler aux textiles que l'on connaît. Il doit être traité chimiquement afin de devenir hydrophile pour être utilisé dans la lingerie de bain (serviette, débarbouillette, linges à vaisselle, etc.) et il doit être gratté pour le rendre davantage isolant (coton-ouatés). De nombreux scandales sociaux et environnementaux ont ainsi entaché sa réputation, si bien que le coton biologique équitable voit le jour en 2005.